MARTYRS DE L'OUGANDA

Les Pères Blancs (Missionnaires d'Afrique) sont arrivés au royaume de Buganda en juin 1879. Ils étaient dix. Parmi eux, le P. Siméon Lourdel, qui jouera un rôle décisif dans l'évangélisation de la région. Très tôt les évangélisateurs ont obtenu des résultats prometteurs. Le 27 mars 1880 ils ont baptisé les premiers catéchumènes. D'autres gens ont demandé à apprendre la religion; parmi eux, des personnages de haut rang.
L'accueil favorable que dès le commencement le roi Mutesa et son fils Mwanga, qui lui succéda en 1885, ont réservé aux missionnaires, ne dura pas longtemps. Mal conseillé et fâché contre des jeunes chrétiens qui ne consentaient pas à ses désirs libidineux, le roi interdit à ses sujets de suivre la religion chrétienne et peu après il ordonna leur élimination.
Les baptisés et catéchumènes à la cour du roi Mwanga étaient environ cinq cents. On ne connaît pas exactement le nombre de ceux qui ont été mis à mort. On pense qu'une centaine furent brûlés vifs ou exécutés à l'arme blanche sur ordre du roi, pour leur attachement à la foi et à la morale chrétiennes. C'étaient des pages, des gardes royales, des chefs de villages, des juges, des artistes.
Des chrétiens martyrisés entre le 15 novembre 1885 et le 27 janvier 1887, n'ont été retenus dans le calendrier des saints que les noms de vingt-deux. Pour ceux-là seulement le tribunal ecclésiastique a pu démontrer qu'ils sont morts pour leur foi. Ils ont été béatifiés le 6 juin 1920 et canonisés le 18 octobre 1964. En même temps que ces vingt-deux catholiques, ont été mis à mort, également pour des raisons religieuses, quatorze protestants, sept "païens" et un musulman: semence de l'œcuménisme en Afrique. Fête, le 3 juin.

Voici la liste des 22 martyrs, suivant la date de leur mort.
MUKASA BALIKUDDEMBE JOSEPH Mengo, 15 novembre 1885
SSEBUGGWAWO DENIS Munyonyo, 26 mai 1886
KAGGWA ANDRE Munyonyo, 26 mai 1886
NGONDWE PONTIEN Munyonyo, 26 mai 1886
BAZZEKUKETTA ATHANASE Mengo, 27 mai 1886
GONZA GONZAGUE Lubawo, 27 mai 1886
MULUMBA KALEMBA MATHIAS Kampala, 30 mai 1886
MAWAGGALI NOÉ Mitiyana, 31 mai 1886
LWANGA CHARLES Namugongo, 3 juin 1886
MBAGA TUZINDE
Namugongo, 3 juin 1886
KIZITO
Namugongo, 3 juin 1886
MUGAGGA
Namugongo, 3 juin 1886
GYAVIRA Namugongo, 3 juin 1886
MUKASA KIRIWAWANVU Namugonogo, 3 juin 1886
KIBUKA AMBROISE Namugongo, 3 juin 1886
KIWANUKA ACHILLE Namugongo, 3 juin 1886
BANABAKINTU LUC Namugongo, 3 juin 1886
MUKASA LUDIGO ADOLPHE
KIRIGGWAJJO
ANATOLE Namugongo, 3 juin 1886
BUZABALYAWO JACQUES Namugongo, 3 juin 1886
SERUNKUMA BRUNO Namugongo, 3 juin 1886
MUZEY JEAN-MARIE Mengo, 27 janvier 1887


N. B
.
L'Église chrétienne anglicane fait aussi mémoire de 14 martyrs, tués pour leur foi:
Joseph Lugalama, Marc Kakumba, Noé Serwanga, morts le 31 janvier 1885;
Moïse Mukasa, Munyonyo, 25 mai 1886;
Elie Mbwa, Lubawo, 27 mai 1886;
Noé Walukagga, Kiwanuka Gayaza, Mukasa Iwa Kisiga, Lwanga, Alexandre Kadoko, Frédéric Kizza, Dani Nnkabanda, Albert Munyagabyanjo, Mubi, Namugongo, 3 juin 1886.

Home page

Premier saints africains

Saints africains des temps modernes

Daniel...
Benoit l'africain
Martin De Porrès
Martyrs De Mombasa
Ghebre-Michaël
Martyrs de l'Ouganda
Rasoamanarivo Victoire
Bakhita Josephine
Bakanja Isidore
Tansi Iwene M. Cyprien 
Anuarite N. Clementine

Évangélisateurs

Scubilion
De Jacobis Justin
Gerard Joseph
Comboni Daniel
Berthieu Jacques
De Foucauld Charles


Principales Hérésies des premiers siècles